Granada Tourist Guide Guía turística de Granada Guida informazioni Granada Granadai vendég kalauz Ghid turistic granadatourist.com Туристическая информация о Гранаде Przewodnik po Granadzie Granada Hauptstadt Information Tourismus Andalusien Guide du tourisme à Grenade Toeristische gids van Granada

Granada


 


Grenade

ElbridgeDes fouilles archéologiques à Grenade en 1916 révèlent que la province est habitée depuis l’ère paléolithique. Les découvertes datant de l’ère Paléolithique, Mésolithique et Néolithique sont exposées au musée archéologique. Aux environs de l’an 1000 avant J.-C., les Phéniciens, qui occupaient principalement la bande côtière, avaient aussi de petites colonies établies à Grenade. Quand les  Carthaginois conquirent la côte après leur victoire sur les Phéniciens, ils prirent le contrôle du commerce dans la région (550 avant J.-C.) et s’établirent aussi à Grenade (appelée Elybirge à l’époque).

Grenade ne joua pas un rôle important à l’époque de l’empire romain et quand celui-ci commença à décliner au Ve siècle, la ville tomba aux mains des Visigoths.

Sous la domination des Visigoths, la ville commença à grandir, tant en taille qu’en importance. La popularité du christianisme  commença à s’étendre parmi ses habitants et Grenade se convertit pour la première fois  en une importante enclave militaire. A cette époque une petite communauté de Juifs s’établit aussi dans la zone de Grenade, lui donnant le nom de Garnata al-yahud, qui est très semblable au nom de la ville que nous connaissons de nos jours.

El periodo Visigodo - Granada

L’époque des Visigoths ne dura que 200 ans.

C’est en 711 que les soldats maures venus d’Afrique traversèrent le détroit  sous le commandement de Tarik ibn Ziyad. Après la conquête d’importantes villes dans plusieurs régions d’Espagne, des milliers de Maures arrivèrent en Espagne. Les rois arabes régnèrent pendant plusieurs siècles sur Grenade, qui atteint son apogée au XIVe siècle. Le royaume  arabe apporta une période de prospérité scientifique, culturelle et commerciale. Les Maures améliorèrent considérablement le système d’agriculture et d’irrigation que l’on peut encore voir de nos jours. Ils introduisirent aussi les oranges, les citrons, les amandes, le riz, la canne à sucre et le papier en  Espagne. La tolérance religieuse pratiquée par les Maures permit  à des communautés musulmanes, juives et  chrétiennes de vivre en parfaite harmonie. Au IXe siècle, ils construisirent la forteresse de l’Alcazaba sur la colline de l’Alhambra et le  palais de l’Alhambra au XVe siècle. Grenade bénéficia d’une certaine indépendance, et prospérité, grâce en partie aux accords signés avec le roi Ferdinand III. Ce pacte stipulait le paiement d’impôts élevés aux Chrétiens.

Alhambra Granada

Le pacte aida à protéger les Maures durant de nombreuses années d’une invasion espagnole alors que les Espagnols entreprenaient la conquête de tout le territoire espagnol. Les Maures purent se maintenir à Grenade jusqu’au 2 janvier 1492 quand la ville fut finalement conquise par Ferdinand et Isabelle, conquête qui marqua la prise du dernier royaume maure en Espagne.

Universidad de GranadaAu cours des premières années suivant la conquête  de Grenade par les Chrétiens, la large population arabe qui vivaient dans la ville fut respectée, ainsi que leur culture. Ceci changea complètement en 1499 quand le cardinal Cisneros exigea que tous les Maures soient baptisés. La population arabe se vit  par la suite infliger le paiement de lourds impôts et il leur fut interdit de porter des vêtements arabes ou de parler une autre langue que l’espagnol. En 1568, en raison de toutes ces persécutions, les Maures qui vivaient encore à Grenade se soulevèrent contre les Espagnols ; mais vaincus, les insurgés furent chassés de la ville. L’université de Grenade, qui représente aujourd’hui une partie importante de l’histoire plus récente de Grenade, fut aussi fondée à cette époque (1531) par Charles V.

Plaza de El SalónCe n’est qu’au XIXe siècle que Grenade commença à subir d’intéressantes transformations, époque à laquelle des terrains qui appartenaient à l’église  furent  transformés en  parcs, jardins et places,  marqués par l’influence du style français et anglais. El Salón, la Bomba et autres places  furent le résultat de cette activité, bien que leur construction ait causé la destruction d’une partie importante des vieux quartiers de la ville. Ceci peut s’observer en particulier dans le cas de la Gran Vía, où l’ancien quartier de la Mezquita Mayor fut sacrifié pour sa construction.

Camino de RondaAu cours du XXe siècle, Grenade continua à  s’étendre vers le sud jusqu’à la plaine, dépassant même la limite de principe du camino de Ronda. La spéculation et un urbanisme incontrôlé  sont responsables de l’apparition d’énormes blocs d’édifices situés dans deux longues avenues parallèles: el Camino de Ronda, mentionné ci-dessus, et la calle Pedro Antonio de Alarcón. Bien que fort éloignés du plan d’urbanisme qui prédomine à Grenada, les édifices se remplirent très vite de nouveaux habitants. Ainsi, à une rapidité vertigineuse, naquirent les appartements  étudiants.

Granada ciudad moderna

De nos jours, Grenade est, en plus d’une ville touristique, une ville  moderne qui attire des conventions et évènements de caractère international comme le festival international de musique et de danse qui a lieu chaque année à Grenade à la fin du mois de juin.


retour en haut de page


suivant  

Conditions d’utilisation de ce site: bien que tout effort ait été fait pour garantir l’exactitude des informations contenues sur ce site, Malagainformation.com ne saurait être tenu pour responsable du contenu et décharge toute responsabilité des dommages ou préjudices subis par l'utilisateur consécutifs à l'accès au serveur ou à l'utilisation des informations et des applications du site.


 
Cours d’espagnol en Espagne
    Cours d’espagnol en Espagne  


Plan de Venise
 agrandir  

 

Introduction | Histoire de Grenade | Adresses Utiles | Cartes de Grenade | La Météo | Comment Se Déplacer

Monuments de Grenade | Musées de Grenade | Vie Nocturne à Grenade | A voir dans les environs de Grenade | Restaurants de Grenade